Description de projet

© CCDMD, Le monde en image, David Rouault

Depuis plusieurs années, le nord du Québec attire l’attention des politiciens et des industriels. Les ressources naturelles de ce territoire sont très convoitées et le développement économique du nord est au centre des projets politiques proposés.

En mai 2011, le gouvernement Charest dévoilait ainsi le Plan Nord. Nature Québec et plusieurs groupes environnementaux québécois se sont mobilisés pour que le Plan Nord ne demeure pas un simple plan d’exploitation des richesses naturelles, mais qu’un réel équilibre soit trouvé entre le développement industriel et la protection de la biodiversité. Ainsi, le gouvernement prenait l’engagement de protéger 50  % du territoire nordique d’ici 2035.

Lors de la vaste consultation publique tenue sur l’engagement de protéger 50 % du territoire nordique d’ici 2035, Nature Québec a mené la campagne Ne perdons pas le Nord! Cette campagne, réalisée en partenariat avec la SNAP Québec a permis d’obtenir d’autres gains en conservation, notamment l’atteinte de 20 % d’aires protégées d’ici 2020 sur le territoire du Plan Nord. Le gouvernement Charest a en effet adopté cette cible en février 2012.

Malgré ces engagements, le Plan Nord souffrait d’un manque de transparence et de démocratie. Loin d’être un projet de société, il était avant tout un projet d’exploitation des ressources naturelles. Nature Québec et l’Institut de développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador (IDDPNQL) ont ainsi initié la tenue du Forum Ne perdons pas le Nord!, qui a rassemblé plus de 300 personnes en mai 2012. Réalisé conjointement avec la CSN, la CSQ, Femmes autochtones du Québec et la Chaire de recherche du Canada sur la gouvernance autochtone du territoire, cet évènement a permis de donner une voix à tous les oubliés du Plan Nord et de proposer des pistes de solutions pour remettre ce plan sur les rails.

Depuis septembre 2012, le gouvernement Marois est au pouvoir. Le Plan Nord a maintenant laissé place au Nord pour tous. Les engagements environnementaux du gouvernement précédent n’ont pour le moment pas été réitérés. Nature Québec poursuit donc son implication afin de s’assurer que le développement responsable des ressources naturelles en milieu nordique ne se fasse pas au détriment de la biodiversité et du patrimoine naturel du Québec. 

 

870, avenue De Salaberry
Bureau 207
Québec (Québec) G1R 2T9
Carte google

418 648-2104

 

418 648-0991

 
Je fais un don